Skip to main content

Nos projets d’adaptation

au changement climatique dans le Pacifique
© CPS
Nos projets d’adaptation
Nos projets d’adaptation
au changement climatique dans le Pacifique
© CPS
© CPS

MiCOAST, Gestion communautaire des pêches en Micronésie, une solution fondée sur la nature pour la résilience côtière

 États fédérés de Micronésie | Nauru | Îles Marshall | Palaos
MiCOAST, Gestion communautaire des pêches en Micronésie, une solution fondée sur la nature pour la résilience côtière
Projet Régional
Le personnel du MERIP et les membres de la communauté s’occupent de l’élevage in-situ de bénitiers géants sur le site de grossissement, Pohnpei (États fédérés de Micronésie)
Crédit photo : MERIP


Actualités du projet


Découvrez l'interview de Wayne Andrew du projet régional MiCOAST !

18 avril 2024

Découvrez l'interview de Wayne Andrew du projet régional MiCOAST !

@ One Reef

🎥 Dans cette vidéo, Wayne Andrew, directeur de OneReef Micronesia basé à Palau, partage un témoignage sur les efforts des communautés en Micronésie. 🏝️Quand nous lui avons demandé "Pourquoi le projet MiCOAST est-il important pour les communautés de Micronésie ?" Il a souligné les problèmes urgents tels que la surpêche et les préoccupations liées au changement climatique qui ont un impact sur les zones côtières micronésiennes.

Regardez la vidéo en entier sur ce lien : https://youtu.be/qX0pjrer144

Le projet régional Kiwa #MiCOAST est lancé en Micronésie

25 janvier 2024

Le projet régional Kiwa #MiCOAST est lancé en Micronésie

@ Sachi Jones Singeo - KiwaInitiative

Une étape inédite vers la sauvegarde des pêcheries côtières en Micronésie vient d'avoir lieu ! La réunion de lancement du projet régional #MiCOAST de l'Initiative Kiwa, qui s'est tenue du 22 au 26 janvier 2024 à #Pohnpei (États fédérés de #Micronésie) et qui a été organisée conjointement par la Conservation Society of Pohnpei et OneReef Worldwide Stewardship, a laissé place à de nombreux échanges, et partages de connaissances entre les différentes parties prenantes de ce projet.

Parmi les participants notables figuraient diverses organisations et agences de la région, telles que la Marshall Islands Conservation Society, la Kosrae Conservation and Safety Organization, Rare, cCHANGE, la Nauru Fisheries and Marine Resources Authority, Pacific Community-SPC, et d'autres entités gouvernementales nationales, étatiques et locales, ainsi que des représentants traditionnels.

L'événement a vu la présence de personnalités telles que T.H. Stevenson A. Joseph, le gouverneur de Pohnpei, et S.E. Jo Cowley, ambassadeur d'Australie aux FSM, aux côtés de chefs traditionnels influents et de représentants de la gestion des ressources naturelles, des secteurs gouvernementaux et des communautés locales. Leurs contributions inestimables ont souligné l'importance des efforts de collaboration et la participation active des #communautés côtières pour parvenir à une #gestion durable des #pêches côtières en Micronésie.

Pour en savoir plus, lisez le communiqué de presse ici - disponible en anglais uniquement : https://urlz.fr/puOB

Opportunités d'emploi avec le projet régional MiCOAST Kiwa !

6 novembre 2023

Opportunités d'emploi avec le projet régional MiCOAST Kiwa !

@ Initiative Kiwa

🌿🌏 Le projet MiCOAST coordonné par OneReef Worldwide Stewardship est à la recherche de professionnels dynamiques pour rejoindre leur unité régionale de gestion de projet.

🚀Les postes disponibles sont :
- Chargé.e de l’administration et du financement des projets : vous êtes un magicien des chiffres avec une passion pour l'organisation méticuleuse, et vous vous épanouissez dans un environnement en constante évolution ? Ce poste pourrait vous convenir parfaitement - Postulez ici : https://bit.ly/40ogOEI

- Chargé(e) de communication : si vous êtes un(e) penseur(euse) créatif(ve) passionné(e) par la communication efficace et la création de contenu - Postulez ici : https://bit.ly/3SIZb0L

- Spécialiste du genre, de l'équité, du handicap et de l'inclusion sociale (GEDSI) : rejoignez-nous pour promouvoir l'inclusion et l'équité dans ce projet - Postulez ici : https://bit.ly/40ms4BA.

📆 Date limite de dépôt des candidatures : Examen continu et complet des candidatures garanti jusqu'au 4 décembre 2023. Les candidatures soumises par la suite seront considérées jusqu'à ce que le poste soit pourvu.

  • Nom du projet :
    MiCOAST
  • Coordinateur du projet :
    OneReef WorldWide Stewardship
  • Démarrage du projet :
    2023
  • Fin estimée du projet :
    2026
  • Montant du financement :
    4 903 822€
  • Porteur de projet :
     Institution/organisation publique - ONG internationale - ONG locale et réseau communautaire
  • Types de SfN :
    Gestion / Protection des écosystèmes terrestres, côtiers et marins -  Restauration / Réhabilitation d’écosystèmes terrestres, côtiers et marins - Préservation d’écosystèmes agricoles et forestiers fonctionnels
  • Co-bénéfices :
    Sécurité alimentaire -  Résilience socio-économique - Réduction des risques -  Conservation de la biodiversité

Les communautés océaniennes dépendent fortement du Pacifique pour leur mode de vie, et notamment leurs moyens de subsistance, leur culture et leur bien-être général. La pêche côtière dans cette région est cruciale pour la sécurité alimentaire, le maintien des économies locales, le renforcement du bien-être social, l’amélioration de la santé et la préservation du patrimoine culturel. Toutefois, ces pêcheries sont actuellement confrontées à des menaces importantes. De nombreuses régions de Micronésie connaissent soit une pleine utilisation, soit une surexploitation des ressources halieutiques. Ces ressources sont largement affectées par l’exploitation non durable, la dégradation des habitats, la pollution due aux activités terrestres ainsi que les effets croissants du changement climatique. Pour résoudre ces problèmes, les services des pêches océaniens ont approuvé le Cadre d’action en faveur de la transposition à plus grande échelle des régimes de gestion communautaire des pêches dans le Pacifique 2021–2025. Le projet MiCOAST contribuera à la mise en œuvre du Cadre d’action sur douze sites dans six juridictions micronésiennes en améliorant la durabilité et la résilience des pêcheries côtières, et en préservant ainsi le bien-être des communautés locales et leur dépendance à l’égard de ressources marines précieuses.

 

Le projet MiCOAST vise à relever le défi de la transposition à plus grande échelle de la gestion communautaire des pêches (GCP) en Micronésie en impliquant les parties prenantes, en autonomisant les communautés, en employant des méthodes inclusives et en facilitant une mise en réseau et une intégration efficaces. MiCOAST mobilisera les communautés de pêcheurs côtiers, les acteurs non étatiques et les autorités traditionnelles et étatiques des Îles Marshall, de Nauru, des États fédérés de Micronésie (États de Pohnpei, Kosrae et Yap) et de Palau pour concevoir et soutenir en collaboration des mesures de résilience au changement climatique et des améliorations de la gestion communautaire des pêches (GCP). Ces améliorations s’inscriront dans le cadre de solutions fondées sur la nature (SfN) et s’aligneront sur les politiques publiques locales, nationales, régionales et internationales existantes.

L’objectif principal du projet MiCOAST est de soutenir en Micronésie la mise en œuvre du Cadre d’action GCP dans le Pacifique par une méthode faisant appel aux SfN. Cet objectif sera atteint en fournissant une assistance et des orientations en matière de GCP/SfN aux organisations et aux autorités – ainsi qu’à leur personnel – qui soutiennent directement les communautés de pêcheurs et travaillent avec elles, et en tirant parti de l’effort collectif et de l’expérience des praticiens de la GCP, des scientifiques, des services de gestion des ressources et d’autres parties prenantes et réseaux de soutien dans toute la région. Plus précisément, le projet soutiendra directement la mise en œuvre du Cadre d’action GCP dans le Pacifique en Micronésie en : 1) intégrant des améliorations de la GCP alignées et intelligentes sur le plan climatique par des interventions SfN, et 2) en établissant et/ou en renforçant les bases de la transposition à plus grande échelle et du renforcement des actions combinées GCP/SfN par une mise en œuvre, une mise en réseau, un partage et une promotion efficaces. Ces actions seront menées avec une participation significative des communautés de pêcheurs, de la société civile locale, des autorités gouvernementales et des parties prenantes concernées.

En utilisant un cadre SfN, le projet cherche à contribuer à l’adaptation au changement climatique, à la sécurité alimentaire et au maintien de la biodiversité de l’écosystème par une gestion communautaire des pêches en Micronésie. Grâce à la collaboration avec de multiples parties prenantes et à la mise en œuvre d’approches GCP dans 12 (douze) sites de différentes échelles et contextes à travers la région, le projet vise à démontrer les avantages de la GCP et à les renforcer dans le contexte micronésien. Les communautés côtières, soutenues par des partenaires, appliqueront le Standard mondial de l’UICN pour les solutions fondées sur la nature afin de concevoir, documenter, évaluer, améliorer et partager les expériences en matière d’interventions de GCP. Ces interventions donneront la priorité à l’échelle, à la bonne gouvernance, à l’efficacité financière, à l’adaptation, à la durabilité, au maintien de la biodiversité et des services écosystémiques, ainsi qu’à l’intégration aux niveaux appropriés pour garantir le succès à long terme et la résilience des interventions. L’utilisation du cadre SfN, ainsi que d’autres normes reconnues, guidera les actions du projet, permettant le partage des expériences, des leçons apprises et des meilleures pratiques entre les parties prenantes.

 

Sur l’ensemble des sites, le projet vise à :

  • Collaborer avec les communautés locales et les organismes d’appui pour rédiger ou actualiser les plans de gestion communautaire des pêches en tenant compte des mesures d’adaptation au changement climatique ; améliorer les actions de gestion en cours et le respect des réglementations en matière de ressources naturelles ;
  • Aider les communautés à mettre en œuvre des solutions fondées sur la nature qui privilégient la biodiversité, les services écosystémiques et les pratiques durables telles que la gestion des terres, la mise en place d’autres sources de revenus, la revégétalisation, la conversion des porcheries à litière sèche et l’aquaculture à petite échelle ;
  • Concevoir et soutenir des campagnes de sensibilisation et des initiatives d’adoption de comportements liés à la gestion communautaire des pêches, à l’adaptation au changement climatique et à la gestion des ressources naturelles ;
  • Promouvoir la mise en réseau, l’apprentissage entre pairs et l’échange d’informations entre les juridictions et les régions afin d’améliorer la gestion communautaire des pêches ;
  • Réaliser des auto-évaluations de sites basées sur le Standard mondial de l’UICN pour les solutions fondées sur la nature afin d’améliorer la compréhension de l’efficacité de la gestion et de permettre une gestion adaptative.

 

L’objectif final du projet ?

Objectif global : Renforcer la mise en œuvre de la gestion communautaire des pêches et soutenir les interventions fondées sur les écosystèmes dans une perspective de solutions fondées sur la nature afin de développer l’adaptation et la résilience au changement climatique, d’améliorer la sécurité alimentaire et de maintenir les services écosystémiques et la biodiversité dans les quatre États et de Territoires micronésiens des Îles Marshall, de Nauru, des États fédérés de Micronésie et de Palau.

  • Objectif 1 : Actions GCP/SfN : Renforcer la mise en œuvre d’actions de GCP faisant appel aux solutions basées sur la nature (GCP/SfN) sur douze (12) sites dans quatre États et Territoires micronésiens.
  • Objectif 2 : Compréhension et capacités régionales en matière de GCP/SfN : Renforcer les capacités régionales à évaluer les résultats et les effets obtenus grâce à une large gamme d’activités et d’investissements dans le domaine des GCP/SfN.
  • Objectif 3 : Promotion et renforcement des GCP/SfN : Créer des forums pour partager les enseignements, améliorer la compréhension et promouvoir l’intégration des GCP/SfN dans les discussions et plans politiques pertinents aux échelles locales, nationales et régionales.

Inégalités des genres

Tout au long du projet MiCOAST, l’équité de genre et l’inclusion des groupes vulnérables sont intégrées dans les activités GCP et les interventions SfN. Il est important de reconnaître les dynamiques socioculturelles uniques qui influenceront les interventions GCP et SfN adoptées par les différentes communautés. Les expériences de chaque communauté en matière d’inégalité de genre et leur vision de l’égalité présentent des spécificités historiques et culturelles, tout en s’inscrivant dans des schémas régionaux et mondiaux plus vastes. Le passage d’une économie traditionnelle de subsistance et de troc à un système capitaliste contemporain a transformé et, dans de nombreux cas, déplacé les responsabilités et les rôles traditionnels des hommes et des femmes. Les nouvelles structures socioculturelles en Micronésie ont induit des vulnérabilités pour les hommes, les femmes, les personnes âgées, les jeunes et d’autres groupes communautaires.

Pour résoudre ces problèmes, les partenaires du projet MiCOAST collaboreront avec les communautés et les parties prenantes, en veillant à l’intégration d’approches culturellement appropriées dans la gestion des pêches et les activités SfN. Les activités du projet seront inclusives et tiendront compte de la diversité des besoins et des rôles.

Pour chaque site, une analyse des questions de genre et d’inclusion sera menée, en s’appuyant sur les analyses des questions de genre existantes et en évaluant les engagements gouvernementaux relatifs à l’égalité et à l’équité dans le secteur de la pêche. Des plans d’inclusion et d’engagement seront élaborés, prenant en compte les questions de genre et d’inclusion tout au long du projet. Les partenaires du projet seront formés pour intégrer les considérations de genre et d’inclusion à tous les stades, et des données ventilées par genre seront collectées pour garantir une représentation juste, le cas échéant. Le projet impliquera et encouragera activement la participation des femmes en s’attaquant aux obstacles et en mettant en œuvre des mesures d’atténuation. Des efforts seront également déployés pour impliquer une diversité complète des groupes, en soulignant la valeur des perspectives sous-représentées et leurs contributions à la société civile, à la gestion des pêches, à l’adaptation au climat et aux SfN.

En donnant la priorité à l’équité et à l’inclusion des genres, le projet MiCOAST vise à créer un environnement plus inclusif et plus égalitaire, en autonomisant les groupes marginalisés et en garantissant leur participation significative aux processus de prise de décisions liés à la gestion de la pêche et à l’adaptation au changement climatique.

 

Info+

Historiquement, la politique de gestion de la pêche côtière dans le Pacifique a été axée sur le développement – notamment l’augmentation de la production, l’introduction de techniques de mariculture et l’amélioration de la commercialisation. Ces dernières années ont été marquées par une évolution vers des stratégies plus conservatrices et collaboratives, avec l’inclusion des pêcheurs et des communautés en tant qu’acteurs clés et moteurs des approches de gestion. Il s’agit notamment de promouvoir et de concevoir conjointement des régimes de gestion locaux, des aires marines protégées/réglementées, des réseaux d’aires protégées, des méthodes de suivi/gestion pour les environnements pauvres en données et des approches fondées sur les écosystèmes.

En outre, l’accent est mis de plus en plus sur la fourniture d’orientations pratiques et culturellement pertinentes qui peuvent être facilement comprises, et sur l’implication des pêcheurs et des autres parties prenantes dans l’élaboration et la mise en œuvre des réglementations des pêches. Les États et Territoires insulaires océaniens ont une riche histoire en matière de gouvernance participative communautaire, de connaissances traditionnelles/locales et de mise en œuvre de mesures de gestion inclusives et axées sur la communauté, telles que les aires marines sous gestion locale et les règles relatives aux espèces et aux engins de pêche. Ces initiatives se sont avérées fructueuses et ont soutenu les efforts de gestion et de conservation à long terme dans la région dans de nombreuses circonstances.

Les ressources halieutiques côtières du Pacifique sont confrontées à toute une série de défis, notamment la diminution des stocks de poissons, les problèmes de respects des réglementations, la dégradation des habitats, la pollution et les menaces croissantes du changement climatique. Reconnaissant l’urgence de la situation, les services des pêches des États et Territoires océaniens ont collectivement approuvé un cadre politique visant à soutenir la gestion communautaire des pêches (GCP) dans l’ensemble de la région. Le Cadre d’action 2021–2025 en faveur de la transposition à plus grande échelle des régimes de gestion communautaire des pêches dans le Pacifique décrit les différentes réponses nécessaires pour garantir le maintien de la santé et de la productivité des pêcheries côtières et le bien-être des communautés qui en dépendent. Le cadre souligne la nécessité impérieuse de reproduire et d’étendre rapidement les approches fructueuses afin de relever les divers défis auxquels sont confrontées les ressources halieutiques côtières. L’objectif principal du projet MiCOAST est de soutenir la mise en œuvre en Micronésie du Cadre GCP dans le Pacifique à travers une approche SfN.

Nos lettres d'informations

Notre lettre d'information

Abonnez-vous à notre lettre d’information pour rejoindre la communauté Kiwa et suivre nos dernières actualités (à partager sans modération !).
L'Initiative est financée par :
 
En partenariat avec :
 
 
Initiative Kiwa
 Adresse
1, rue de Barleux - BP J1 - Nouméa 98849 - Nouvelle-Calédonie - Tél. : +687 24 24 33

 Formulaire de contact
Vous devez saisir votre nom, SVP.
Vous devez saisir un email valide, SVP.
Vous devez saisir un message, SVP.

Je consens à ce que ce site collecte mes coordonnées via ce formulaire à des fins de traitement.

Vous devez approuver l'utilisation des données personnelles envoyées dans ce formulaire, SVP.

Ce site internet a été réalisé avec le soutien financier de l'Union européenne (UE), l'Agence Française de Développement (AFD), les Affaires Mondiales Canada (GAC), le Ministère des Affaires Étrangères et du Commerce Extérieur d’Australie (DFAT) et le Ministère des Affaires Étrangères et du Commerce de la Nouvelle-Zélande (MFAT). Son contenu relève de la seule responsabilité de l'AFD et ne reflète pas nécessairement les opinions des bailleurs de fonds.

Tous droits réservés 2024 - Initiative Kiwa - Mentions légales - Politique de confidentialité
Conception : Strategic | Réalisation : PAO Production