Skip to main content

Nos projets d’adaptation

au changement climatique dans le Pacifique
© CPS
Nos projets d’adaptation
Nos projets d’adaptation
au changement climatique dans le Pacifique
© CPS
© CPS

L’arbre de vie : valoriser le cocotier et son importance écologique et traditionnelle pour le peuple Nauruan

 Nauru
L’arbre de vie : valoriser le cocotier et son importance écologique et traditionnelle pour le peuple Nauruan
Projet Local
Réhabilitation de cocotiers le long de l'autoroute à Nauru
PC Tyrone Deiye-EcoNauru
  • Nom du projet :
    Imin ira nin gatsimor (Arbre de vie)
  • Coordinateur du projet :
    Eco Nauru
  • Démarrage du projet :
    Sept 2023
  • Montant du financement :
    51,446€
  • Porteur de projet :
    ONG locale et réseau communautaire
  • Types de SfN :
    Gestion / Protection des écosystèmes terrestres, côtiers et marins -  Restauration / Réhabilitation d’écosystèmes terrestres, côtiers et marins - Préservation d’écosystèmes agricoles et forestiers fonctionnels
  • Co-bénéfices :
    Sécurité alimentaire - Santé humaine -  Résilience socio-économique - Réduction des risques -  Conservation de la biodiversité

Le cocotier est un arbre polyvalent qui perd rapidement de sa valeur et de son utilité auprès du peuple Nauruan. Avec un espace limité et une population toujours croissante, les arbres sont constamment coupés pour permettre la construction de maisons résidentielles et d’autres infrastructures publiques. Ses multiples utilisations sont négligées par le peuple et la coupe d’un cocotier est rapidement acceptée socialement, contrairement à l’époque historique où chaque cocotier était protégé territorialement par les clans et les tribus de chaque district. Les cocotiers ne sont pas appréciés à leur juste valeur à Nauru dans le sens où la dépendance à l’égard des importations emballées modernes est devenue le mode de vie normal rendant l’arbre autrefois important presque obsolète. Le but de ce projet est de régénérer la culture de l’utilisation traditionnelle du cocotier pour de multiples utilisations, comme historiquement pratiquée dans le passé.

Les projections relatives aux changements climatiques indiquent que Nauru sera confrontée à des sécheresses prolongées et à des pluies intensifiées atypiques à l’avenir. Cela donne à penser que l’eau sera moins disponible pendant de plus longues périodes et que l’intensité des précipitations augmentera également, mais de façon imprévisible, parfois non traditionnellement connues.

L’élévation du niveau de la mer et des températures à la surface des terres est aussi prévue, exposant ainsi le pays, sa population, sa faune et sa flore aux effets de l’intensification de la chaleur provenant de la lumière directe du soleil et de l’augmentation des températures moyennes de l’air, de l’érosion côtière accélérée, inondation côtière, ondes de tempête, pénurie d’eau, sécurité alimentaire. Les effets de ces impacts seraient les suivants : Problèmes de santé et malnutrition, Perte de terres côtières, Perte de faune et de flore, et Blanchiment des récifs coralliens. La perte de culture, les conflits fréquents et l’augmentation de la criminalité sont des exemples d’effets secondaires et sociaux.

Le cocotier a résisté à l’épreuve du temps et sa résilience a fait ses preuves à travers de nombreux âges. À titre d’exemple, il fournit une couverture ombragée de la lumière directe du soleil et un environnement plus frais, des avantages nutritionnels dans les noix de coco qui sont récoltés pendant les sécheresses, et des matières premières pour la construction et le tissage.

Le but de ce projet est de relancer la culture de l’utilisation traditionnelle du cocotier pour de multiples utilisations, comme historiquement pratiquée dans le passé. Cet objectif offrira également des possibilités d’adaptation et de mesures contre les changements climatiques.

L’objectif final du projet ?

  • Objectif 1 : Accroître la croissance, l’approvisionnement et la distribution des cocotiers. Accroître la sensibilisation et l’éducation sur les avantages pratiques du cocotier et les valeurs culturelles.
  • Objectif 2 : Améliorer les compétences techniques et culturelles pour l’application et les utilisations Permettre un réseau régional de communication grâce à la coopération Sud-Sud.
  • Objectif 3 : Incorporer l’adaptation aux changements climatiques aux méthodes d’utilisation des cocotiers. Moins d’érosion côtière, plus d’ombre et de protection contre les vents pour les communautés.

Principales activités par domaine:

1. Adaptation au changement climatique :

  • Identifier stratégiquement les zones vulnérables aux changements climatiques qui bénéficieraient le plus d’une plantation accrue de cocotiers.
  1. Moyens de subsistance durable :
  • Ateliers et séances d’information
  • Formation pratique sur place
  • Publications et documentation des expériences, des compétences et des savoirs traditionnels
  • Créer des possibilités d’adhésion avec d’autres organisations (p. ex., Secrétariat du Programme Régional Océanien de l’Environnement, Développement de l’industrie de la noix de coco pour le Pacifique, Secrétariat de la Communauté du Pacifique, etc.)
  1. Gestion durable des ressources:
  • Établir une pépinière et des installations dotées de l’équipement approprié pour cultiver efficacement divers types de cocotiers (grands cocotiers locaux, rouges locaux, nains verts, coques sucrées, ‘Pwe baron’, noix longues, ‘Inur’, noix de coco mâles, noix de coco femelles et noix de coco hybride).
  • Recruter des bénévoles et des experts locaux.
  • Collecte de semences et profilage du sol dans les zones clés
  1. Biodiversité :
  1. Autres (s) :
  • Recrutement de bénévoles et d’experts
  • Animer des ateliers et des séances d’information publique
  • Programmes de sensibilisation des médias par divers types de mediums
  • Divers concours

Info+

La durabilité dépend souvent de la mise en œuvre réussie des efforts initiaux/des projets pilotes. Si le projet est mené à bien, il renforcera la résilience de Nauru face aux effets négatifs du changement climatique : sécurité alimentaire accrue, mode de vie plus sain grâce aux propriétés médicinales du cocotier, moindre dépendance à l'égard des produits importés, possibilités de cultures de rapport et restauration de l'artisanat culturel/traditionnel. Il s'agit de solutions basées sur la nature qui peuvent être reproduites de manière durable grâce à une approche équilibrée des services écosystémiques.

Les projections relatives au changement climatique indiquent que Nauru sera confronté à l'avenir à des sécheresses prolongées et à une intensification non conventionnelle des précipitations. Cela signifie que l'eau sera moins disponible pendant de plus longues périodes et que l'intensité des précipitations augmentera également, mais de manière imprévisible et à des moments traditionnellement inconnus. Le niveau de la mer et les températures de surface devraient également augmenter, exposant ainsi le pays, sa population, sa faune et sa flore naturelles aux effets de l'intensification de la chaleur due à la lumière directe du soleil et à l'augmentation des températures moyennes de l'air, à l'accélération de l'érosion côtière, à l'inondation des côtes et aux ondes de tempête, à la rareté de l'eau et à la sécurité alimentaire.

Nos lettres d'informations

Notre lettre d'information

Abonnez-vous à notre lettre d’information pour rejoindre la communauté Kiwa et suivre nos dernières actualités (à partager sans modération !).
L'Initiative est financée par :
 
En partenariat avec :
 
 
Initiative Kiwa
 Adresse
1, rue de Barleux - BP J1 - Nouméa 98849 - Nouvelle-Calédonie - Tél. : +687 24 24 33

 Formulaire de contact
Vous devez saisir votre nom, SVP.
Vous devez saisir un email valide, SVP.
Vous devez saisir un message, SVP.

Je consens à ce que ce site collecte mes coordonnées via ce formulaire à des fins de traitement.

Vous devez approuver l'utilisation des données personnelles envoyées dans ce formulaire, SVP.

Ce site internet a été réalisé avec le soutien financier de l'Union européenne (UE), l'Agence Française de Développement (AFD), les Affaires Mondiales Canada (GAC), le Ministère des Affaires Étrangères et du Commerce Extérieur d’Australie (DFAT) et le Ministère des Affaires Étrangères et du Commerce de la Nouvelle-Zélande (MFAT). Son contenu relève de la seule responsabilité de l'AFD et ne reflète pas nécessairement les opinions des bailleurs de fonds.

Tous droits réservés 2024 - Initiative Kiwa - Mentions légales - Politique de confidentialité
Conception : Strategic | Réalisation : PAO Production