Skip to main content

Nos projets d’adaptation

au changement climatique dans le Pacifique
© CPS
Nos projets d’adaptation
Nos projets d’adaptation
au changement climatique dans le Pacifique
© CPS
© CPS

Intensifier les stratégies d’adaptation au climat, y compris la restauration des ressources hydriques, la réhabilitation environnementale, et les systèmes alimentaires durables

 Timor Leste
Intensifier les stratégies d’adaptation au climat, y compris la restauration des ressources hydriques, la réhabilitation environnementale, et les systèmes alimentaires durables
Projet Local
Amélioration de la sécurité alimentaire pour les communautés du Timor Leste
PC Lyn Jenkin-Permatil
  • Nom du projet :
    Intensifier les stratégies d’adaptation au climat, y compris la restauration des ressources hydriques, la réhabilitation environnementale, et les systèmes alimentaires durables
  • Coordinateur du projet :
    Fundacao Permakultura Timor Lorosa'e
  • Démarrage du projet :
    Sept 2023
  • Montant du financement :
    307, 500 €
  • Porteur de projet :
    ONG locale et réseau communautaire
  • Types de SfN :
    Gestion / Protection des écosystèmes terrestres, côtiers et marins -  Restauration / Réhabilitation d’écosystèmes terrestres, côtiers et marins - Préservation d’écosystèmes agricoles et forestiers fonctionnels
  • Co-bénéfices :
    Sécurité alimentaire -  Disponibilité et qualité de l’eau - Santé humaine -  Résilience socio-économique - Réduction des risques -  Conservation de la biodiversité

Dans le travail de Permatil, la permaculture est au cœur des solutions pour s’adapter au changement climatique et pour des systèmes alimentaires durables. Il s’agit d’un système de design global pour la création d’un plan de gestion et d’utilisation des terres comportant des activités clés mises en œuvre au moyen d’une approche par étapes pour obtenir un effet et une efficacité maximums. Tous les résultats de ce projet sont alignés sur l’amélioration de la santé et du bien-être social de la population, sur l’amélioration de l’éducation, des économies locales et des possibilités de subsistance, et sur l’assurance d’un avenir plus durable à la fois au Timor Leste, ainsi que pour les personnes et les communautés d’autres pays ayant accès aux ressources éducatives.

Intensifier la restauration de l’eau, la réhabilitation de l’environnement et la création de systèmes alimentaires résilients qui s’adaptent au changement climatique au Timor Oriental (Timor Leste) est un projet visant à mettre en œuvre des programmes de restauration de l’eau et de réhabilitation de l’environnement au niveau des villages dans 12 localités et 2 districts (6 à Alieu et 6 à Liquica au Timor Oriental).


Des systèmes alimentaires résilients sont établis et intégrés parallèlement au programme de restauration de l’eau et de réhabilitation environnementale, y compris l’agroforesterie, l’horticulture, l’élevage de petits animaux et l’aquaculture, tous fondés sur des méthodes de permaculture biologique.


L’objectif global du projet est d’accroître les connaissances, les compétences et l’attitude en matière de gestion et de conservation des sources d’eau, de réhabilitation environnementale et de systèmes alimentaires résilients dans la société timorienne et dans tous les pays du Pacifique.


L’agriculture est également la principale activité au Timor Oriental, fournissant une subsistance à environ 80% de la population, 66% de tous les ménages dépendant directement de l’agriculture pour vivre. Une grande partie des pratiques agricoles sont actuellement non durables, ce qui entraîne la dégradation des terres, réduit les possibilités de captage d’eau, et entraîne également une mauvaise nutrition et l’insécurité alimentaire. Cela est aggravé par un manque de connaissances sur la façon de cultiver des aliments nutritifs et la nécessité de manger une alimentation variée.

L’objectif final du projet ?

• Objectif 1 : Intensifier la restauration de l’eau, la réhabilitation environnementale et créer des systèmes alimentaires résilients qui s’adaptent au changement climatique.
• Objectif 2 : Intégrer les compétences à long terme en adaptation au changement climatique et en résilience chez les jeunes en établissant des liens entre les programmes d’environnement scolaires et les programmes de leadership et d’éducation environnementale.
• Objectif 3 : Permettre à tous les pays du Pacifique d’avoir accès à des ressources éducatives axées sur la permaculture et la transformation des communautés tropicales.

Les principales activités par domaine:

1. Adaptation au changement climatique :
- Programmes de restauration de l’eau et de réhabilitation environnementale mis en œuvre au niveau des villages
- Identifier, concevoir et mettre en œuvre des plans de restauration et de captage de l’eau à chaque emplacement
- Établir des pépinières locales et planter des arbres pour la réhabilitation environnementale dans les zones désignées du projet de restauration de l’eau.
- Des systèmes alimentaires résilients sont établis et intégrés à la restauration de l’eau et à la réhabilitation environnementale.

2. Moyens de subsistance durable :
- Des systèmes alimentaires résilients sont établis et intégrés au programme de restauration de l’eau et de réhabilitation environnementale
- Création de pépinières locales et plantation d’arbres pour la production agroforestière dans les zones désignées du projet de restauration de l’eau
- Introduire l’horticulture intégrée et l’élevage de petits animaux.
- Créer des programmes de leadership jeunesse et de formation en permaculture pour un avenir durable au Timor Oriental.
- Améliorer les connaissances, les compétences et les attitudes grâce au programme de jardins de permaculture dans les écoles.

3. Gestion durable des ressources :
- Programmes de restauration de l’eau et de réhabilitation environnementale mis en œuvre au niveau des villages
- Des systèmes efficaces de gestion des terres ralentis, répartis et stoker l’eau de pluie dans le sol, en utilisant un mélange de tranchées, de rigoles, de puisards et de petits réservoirs.

4. Biodiversité :
- Programmes de restauration de l’eau et de réhabilitation environnementale mis en œuvre au niveau des villages
- Établir des pépinières locales et planter des arbres pour la réhabilitation environnementale dans les zones désignées du projet de restauration de l’eau.
- Des systèmes alimentaires résilients sont établis et intégrés à la restauration de l’eau et à la réhabilitation environnementale

Inégalités des genres

Le travail de Permatil est soutenu par les ODD de l’ONU qui fournissent un plan commun pour la paix et la prospérité pour les personnes et la planète. L’approche multi-générations, multi-âges et genre inclusive de Permatil, développée et affinée sur 20 ans, est basée sur la participation communautaire.

Tous les projets commencent par des réunions communautaires afin de comprendre et de cartographier les ressources, l’infrastructure, les compétences et les besoins de la collectivité avec l’inclusion des genres et d’une manière culturellement appropriée, ce qui est essentiel à ce processus. Les projets sont élaborés et mis en œuvre en collaboration avec les communautés, en développant les compétences locales, la gestion de projets dans la communauté et la gestion des terres indépendante continue, à partir du transfert direct de compétences et de connaissances et avec le soutien post-projet. PermaYouth, un mouvement national mis au point par Permatil au Timor Oriental, comprend une activité semestrielle de laboratoire ouvert pour le partage de pratiques de permaculture durables et culturellement pertinentes avec les jeunes de tout le Timor Oriental, y compris les jeunes femmes et les filles.

Cela en impliquant et mobilisant les jeunes pour aider à intensifier les efforts visant à soutenir les ressources naturelles du Timor, à améliorer les écosystèmes et à atténuer les effets du changement climatique. Permatil compte également plus de 50 % de femmes, y compris dans des rôles de gestion et de formation, créant un milieu de travail plus équilibré.
La reconnaissance et la collaboration avec les dirigeantes communautaires, ainsi que la participation directe des communautés à l’aide d’une approche fondée sur l’égalité des sexes offrent davantage de possibilités aux personnes de participer à des activités de formation.

Info+

Cette approche stratégique répond à la dégradation visible de l’environnement et à la pénurie d’eau qui sont devenues des problèmes graves dans tout le Timor Oriental. Les rivières, les lacs, les réservoirs naturels et les sources naturelles ont diminué en raison du changement climatique, de la déforestation et du défrichage.
Cela a dégradé l’accès à l’eau potable, la consommation des ménages et la production agricole. Les femmes et les enfants des régions rurales sont particulièrement touchés, car ils sont responsables de la collecte quotidienne de l’eau, souvent à des kilomètres à pied de chez eux, à la recherche d’eau à recueillir et à transporter dans leurs villages. Cette situation est encore aggravée par la saison sèche souvent rude.

Les nations insulaires, en particulier les nations plus pauvres comme le Timor Oriental, seront confrontées à un isolement accru et à des pénuries alimentaires potentielles en raison des conséquences mondiales du changement climatique, de l’épuisement des ressources et des catastrophes naturelles.

Nos lettres d'informations

Notre lettre d'information

Abonnez-vous à notre lettre d’information pour rejoindre la communauté Kiwa et suivre nos dernières actualités (à partager sans modération !).
L'Initiative est financée par :
 
En partenariat avec :
 
 
Initiative Kiwa
 Adresse
1, rue de Barleux - BP J1 - Nouméa 98849 - Nouvelle-Calédonie - Tél. : +687 24 24 33

 Formulaire de contact
Vous devez saisir votre nom, SVP.
Vous devez saisir un email valide, SVP.
Vous devez saisir un message, SVP.

Je consens à ce que ce site collecte mes coordonnées via ce formulaire à des fins de traitement.

Vous devez approuver l'utilisation des données personnelles envoyées dans ce formulaire, SVP.

Ce site internet a été réalisé avec le soutien financier de l'Union européenne (UE), l'Agence Française de Développement (AFD), les Affaires Mondiales Canada (GAC), le Ministère des Affaires Étrangères et du Commerce Extérieur d’Australie (DFAT) et le Ministère des Affaires Étrangères et du Commerce de la Nouvelle-Zélande (MFAT). Son contenu relève de la seule responsabilité de l'AFD et ne reflète pas nécessairement les opinions des bailleurs de fonds.

Tous droits réservés 2024 - Initiative Kiwa - Mentions légales - Politique de confidentialité
Conception : Strategic | Réalisation : PAO Production